Le Népal


Kết quả hình ảnh cho himalayaPrésentation générale:
Pendant des siècles, le Népal est resté un livre fermé. On l’a surnommé « le Royaume Ermitage », « la Demeure des Dieux », ou bien encore « les Marches qui donnent accès au Paradis ».
Le Népal est un petit pays de légende, coincé entre deux géants (la Chine et l’Inde), carrefour mythique sur la route du sel et de la soie où se côtoie dans la paix et la tolérance une multitude d’ethnies. C’est ici que naquit le Bouddha et que réside l’unique déesse vivante au monde.
Le Népal fut un Royaume jusqu’à récemment, où le quotidien y est encore fait d’histoires de rois, de reines et de princesses, de divinités qui se transforment en animaux, de serpents qui se changent en dieux, de géants, démons et autres sorcières. Le charme se poursuit jusque dans le prénom de ses habitants ; on s’appelle Vishnu, Lakshmi, Krishna ou plus simplement Raj Kunar (« fils du roi »).
Et puis, ne l’oublions pas, on vient essentiellement au Népal pour les fantastiques possibilités de trekking dans la mythique chaîne de l’Himalaya, qui culmine à 8 850 m, avec le mont Everest.
Le Népal est un endroit béni, et l'on connaît peu de voyageurs qui en soient revenus déçus.

Hình ảnh có liên quanGéographie :

Le Népal constitue le pays dont le relief est le plus accidenté au monde. Occupant au sud le prolongement de la plaine du Gange, le Népal s'étire du sud au nord jusqu'au Grand Himalaya, en une série de paliers où se succèdent chaînes de montagnes, larges vallées et plateaux, pour enfin s'accrocher aux plus hauts sommets de la terre. On y distingue quatre grandes zones aux caractéristiques nettement différenciées : au sud, la plaine du Teraï ; en zone médiane, les Moyennes montagnes appelées « collines » par les Népalais ; au nord, l'Himalaya qui, dans les parties centrale et occidentale du pays, vient s'adosser au Transhimalaya. Le Népal partage sa frontière avec deux géants : l'Inde à l'ouest, au sud et à l'est ; la Chine (Tibet) au nord.

  • Le Teraï, ou région basse, est une terre d'alluvions formant le piémont de la grande plaine du Gange. 
  • Les Siwalik : c'est sur cette formation montagneuse que les plaques indiennes et tibétaines se rencontrent. 
  • Le Mahabharata Lekh, en revanche, est une véritable chaîne de montagnes. 
  • Le plateau népalais, le cœur du pays, constitue le plus important niveau. Des fleuves transversaux viennent partager ce plateau en neuf bassins naturels. C'est la partie la plus riche du pays, et celle où se trouvent les plus grandes villes (Katmandu, Patan, Bhaktapur et Pokhara). 
  • La chaîne himalayenne : sur les 14 sommets de notre planète dépassant les 8 000 m, 9 sont situés au Népal ou sur ses confins. On trouve des forêts et des cultures à 4 000 m, des pâturages à 5 000 m, et on a même pu voir des plantes à fleurs à plus de 6 000 m.

Kết quả hình ảnh cho nepalClimat:
Le climat du Népal permet des séjours en toute saison. Mais pour voir les montagnes et s'y balader à pied, il faut impérativement y aller entre octobre et avril, période sèche et ensoleillée ! Les meilleurs mois sont en fait octobre et novembre, lorsque le ciel est particulièrement bien dégagé et que les températures sont encore clémentes. De plus, comme la saison des pluies vient d'avoir lieu, les pâturages sont bien verts. 
Viennent ensuite mars et avril. Là, les rhododendrons sont en fleur et le soleil toujours bien présent. 
De décembre à février, c'est l'hiver et il peut faire très froid. Certains cols sont fermés, de même que la plupart des lodges en altitude. Le reste de l'année, enfin, de juin à septembre surtout (mai n'est pas encore très pluvieux quoique déjà assez nuageux), c'est la mousson, qui coiffe en permanence les sommets de nuages et amène des pluies fortes et violentes, particulièrement en juillet et août, sans compter les milliards de sangsues.

Tous les climats sont présents au Népal et changent avec l'altitude : tropical dans les jungles du Teraï, tempéré dans les vallées, et polaire en haute montagne. 
En altitude, prévoir toujours un pull pour les soirées et un bon sac de couchage pour la nuit, même en été.

Population :
Kết quả hình ảnh cho nepal populationLe Népal compte désormais environ 28,5 millions d'habitants (2009) très inégalement dispersés sur le territoire. On y distingue deux grands groupes : les Indo-Népalais et les Tibéto-Népalais, auxquels s'ajoutent des groupes tribaux indigènes. Ceux-ci regroupent de nombreuses castes (Indo-Népalais) et ethnies (Tibéto-Népalais) qui expriment avec une grande fierté leurs différences linguistiques, culturelles et religieuses. Les peuples du Népal, tant hindouistes que bouddhistes, sont animés d'une grande ferveur religieuse qui teinte d'une manière non équivoque leurs cultures. La population népalaise ressemble à un véritable patchwork multiculturel contribuant à faire du Népal non seulement un pays aux multiples attraits naturels mais une société d'une infinie richesse au plan culturel.

Langue :
La langue officielle de l'État est le népali, parfois aussi appelé pahari. Elle tire son origine de la langue parlée par les Kha qui ont érigé un royaume puissant dans l'ouest du Népal avant l'unification du pays par Privai Narayanan Shah en 1768. Aujourd'hui, le népali est la langue de l'Administration, de la justice et celle la plus utilisée au Parlement. Même si la Constitution de 1990 stipulait que « toutes les langues parlées comme langue maternelle dans les diverses parties du Népal étaient des langues nationales népalaises », les textes officiels sont rédigés en népali.  En effet, lors d'une décision en 1999, la Cour suprême du Népal a conclu que l'utilisation des « langues ethniques » dans les bureaux de l'Administrations était inconstitutionnelle et illégale.

Kết quả hình ảnh cho nepal populationToutefois, les minorités indo-népalaises parlant le bhojpuri, le maithili, le tharu, l'avadhî et l'hindi, les plus importantes en nombre, peuvent bénéficier d'un enseignement de ces langues au primaire. Ce qui n'est habituellement pas le cas pour les minorités tibéto-népalaises alors que seules quelques langues minoritaires (newari, Taman, maga,  l’imbu, sherpa et gurung) sont enseignées durant les premières années du primaire dans les seules régions où ces communautés sont concentrées. Aux niveaux secondaire et universitaire, c'est le népali qui est utilisé.

Monnaie :
Kết quả hình ảnh cho nepal moneyLa monnaie est la roupie népalaise (Rp), divisée en 100 paisas.
En 2013, 1 € valait environ 100 Rps. Vous pouvez obtenir des roupies népalaise en France avant votre départ, mais sachez que vous pourrez changer très facilement des euros à Katmandou, Pokhara et autres grandes villes. 
Il n’est pas non plus nécessaire de venir avec tout le budget en liquide : on peut retirer directement des roupies népalaises grâce à votre carte bleue dans un ATM. 
Afin d’éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux cependant vérifier en amont les frais avec sa banque. Attention cependant, le taux de conversion à l’aéroport de Katmandou est assez élevé ; prévoir de quoi acheter les visas en roupies népalaises en changeant quelques dizaines d’euros en France avant votre départ.
A noter cependant pour ceux qui partent en voyage hors des sentiers battus : les ATM y sont très rares. En trek, il n’est pas évident de changer des euros.
Calculez donc avec attention votre budget et emportez le nécessaire, mais pas trop non plus, pour votre périple.

Religions :
Le Népal est un pays de mélange. L’Hindouisme est la religion dominante (environ 87% de la population), mais le bouddhisme y est aussi très présent (8 à 9% de la population). Certaines ethnies ont des croyances et des pratiques animistes, mais cette croyance est imprécisée recensée. L’Islam est très minoritaire (3% de la population). Le syncrétisme religieux est très marqué au Népal, surtout entre hindouisme et bouddhisme

Gastronomie :
Le menu de base d'un Népalais se compose d'un plat de riz blanc (bhat) et de lentilles (dal) dans leur jus, servies dans un petit bol, que l'on mélange au riz pour le mouiller et en relever un peu le goût. Il s'accompagne régulièrement aussi d'un curry de légumes (tarkari) et d'un mélange d'ingrédients épicés (achars). C'est le fameux dal bhat, ce plat national dont se nourrissent les Népalais matin et soir. Généralement végétarien, il peut néanmoins être servi avec du mouton ou du poulet.
D’une manière générale, la cuisine népalaise (tout comme la cuisine indienne) se divise en deux catégories :

  •  La cuisine végétarienne est très répandue pour des questions religieuses (les brahmanes observent un régime végétarien strict) mais aussi économiques. La viande reste un produit plus cher que les autres ; du coup, seule une faible part de la population peut prétendre à une alimentation carnée régulière. Elle est variée et excellente.
  •  La cuisine non végétarienne se compose le plus souvent de mouton (ou parfois de chèvre) et de poulet. On ne trouve pas de bœuf, vache sacrée oblige, bien que certains intouchables en consomment parfois.

Boissons :
Le thé est la boisson nationale. Prononcez « tchya ». Dans les gargotes, on vous le servira à l'indienne, brûlant, sucré et avec du lait. Le thé nepali est l'équivalent du thé masala indien, c'est-à-dire avec des épices comme des clous de girofle, de la cardamome, etc. Le thé tibétain est très différent ; il est salé et agrémenté d'un peu de beurre de nak (la femelle du yack). Il faut aimer ! Dans les hôtels et restos, on ne sert que du black tea en sachet, sans aucun goût. 

Achats :

  • Tankas (œuvres d'art artisanales)
  • Couteau Kukris
  • Pull en laine
  • Bijoux en argent
  • Objet en papier mâché
  • Thé

Téléphone en Europe :

  • De la France vers le Népal : composez le 00, puis le 977 suivi de l'indicatif de la ville (sans le 0) et enfin le numéro du correspondant. 
  • Du Népal vers la France : composez le 00, puis le 33 suivi du numéro (à 9 chiffres, sans le 0 initial) du correspondant. 
  • Pour la Suisse, faites le 00-41 ; pour la Belgique, le 00-32. Dans les deux cas, le code est suivi du numéro du correspondant sans le 0 initial.

Kết quả hình ảnh cho nepal teaAppels au Népal :
Pour appeler un numéro népalais, il suffit de composer le 00 puis le 977 ; cependant, cela coûtera cher avec un portable français. 
Il est très facile et peu coûteux sur place de se procurer une carte sim népalaise. Il est juste besoin de fournir une photocopie de son passeport ainsi qu’une photo d’identité dans une boutique spécialisée. Il est ensuite très facile de recharger la carte dans de nombreuses boutiques pour  une centaines de roupies (quelques euros).
Dans les grandes villes, de nombreuses boutiques se servent d’internet pour obtenir des communications à l’étranger à des prix très avantageux. Vous pourrez donc appeler la France très facilement pour 5 roupies (5 centimes d’euro) la minute sur un fixe ou 20 roupies (20 centimes d’euro) la minute sur un portable. 

Internet :
On ne compte plus les cybercafés à Thamel (Katmandu) et Lakeside (Pokhara). Pratique, mais sachez qu'ils sont plus chers qu'ailleurs : environ 200 Rps/h, contre 100 Rps/h dans le reste du pays (ou dans les autres quartiers des deux villes précitées)... 
Bonnes liaisons en général, en particulier dans les cybercafés les plus modernes, où l'on peut généralement aussi communiquer par Skype, en payant ou non un supplément.

Portable :
Kết quả hình ảnh cho nepal internetLe réseau mobile népalais utilise la technologie du système cellulaire numérique personnel (PDC), qui n'est pas compatible avec le réseau GSM ou autres services mobiles.

Savoir-faire :

  • Les Népalais sont dans l'ensemble souriants, paisibles, d'une grande courtoisie et dépourvus d'agressivité.
  • "Namasté" est une expression que l'on utilise partout pour vous saluer. La signification "exacte" est : "que vos qualités soient bénies". Elle se prononce en général mains jointes et en s'inclinant.
  • On se déchausse avant d'entrer dans tous les monuments religieux ou dans les maisons, en prenant soin de placer ses chaussures semelles contre terre.
  • On ne pénètre jamais dans une cuisine qui n'est pas la sienne sans y avoir été invité.
  • On contourne toujours les "stupas" et "chortens" par la gauche (sens des aiguilles d'une montre).
  • Le feu est sacré, spécialement chez les Sherpas, donc ne jetez aucun détritus dedans.
  • Ne jamais manger dans l'assiette ni boire dans le verre d'autrui.
  • Si vous voulez suivre la coutume locale en mangeant un "dal bat" avec la main, n'utilisez que votre main droite.
  • Il est mal vu de désigner quelqu'un, ou même une statue, avec le doigt.
  • Lorsque vous êtes assis, évitez de pointer votre pied vers quelqu'un.
  • Le "merci" n'existe pas au Népal.
  • Les hommes ne doivent jamais être torse nu ni les femmes en short.
  • Pour répondre OUI, les Népalais effectuent un signe latéral de la tête qui correspond plus à un "je ne sais pas" voire à un NON français.

.

Bureau au Centre- ville Hanoi:
Suite 403, Stamps Building, 14 Tran Hung Dao Str., Hoan Kiem Dist, Hanoi, Vietnam
Tel: (84-4) 38715350, 62610309.   Fax: (84-4) 38715351.   Mobile: (84) 985836266.
E-mail:  info@mandarinroadvoyages.com     Http:// www.mandarinroadvoyages.com
Siège social: No 14, Lane 62, Gia Quat Str., Long Bien Dist, Hanoi, Vietnam